Avec la destruction de l’environnement, les moyens de transport électriques sont définis comme une solution permettant de réduire l’émission des gaz carboniques.

 

Pour un usage personnel ou professionnel, il existe actuellement différents types de trottinettes électriques qui répondent à tous les besoins des utilisateurs !

 

La trottinette électrique, de plus en plus présente en zone urbaine

 

Depuis 2017, les trottinettes électriques sont devenues un équipement indispensable pour se balader ou pour faire les courses. Selon une étude menée par certains chercheurs, plus de 230 000 appareils ont été commercialisés en 2018.

 

À Paris, environ 22 000 engins sont en libre-service. Un développement qui s’explique par la baisse des prix, ce qui permet à tout le monde d’en acquérir. Il faut savoir que ce petit moyen de transport est avantageux, que ce soit pour l’environnement ou pour la vie quotidienne.

 

À part le fait de réduire les impuretés dans l’air, la trottinette électrique est efficace en cas d’embouteillages ou lorsque les transports en commun sont fréquemment pleins. Elle est généralement utilisée pour le fun, tandis que d’autres personnes s’en servent pour aller au travail. À titre d’information, l’utilisation de ces nouveaux types de moyens de transport est désormais régie par la loi.

 

L’autonomie et la vitesse d’un e-trottinette

 

En principe, l’autonomie d’une trottinette électrique ainsi que sa vitesse varient en fonction de la puissance de la batterie et du modèle de l’engin. Un appareil classique arrive à faire entre 20 à 30 km de distance.

 

En ce qui concerne la vitesse, ce type de moyen de transport atteint en moyenne 25 km/h. Bien qu’il existe des e-trottinette capables de rouler jusqu’à 40 km/h, elles ne sont pas acceptées par la loi. Si ce véhicule arrive à cette vitesse, il sera défini comme un cyclomoteur ou une deux roues disposant d’une immatriculation.

 

Les différents modèles de trottinettes

 

Sur le marché actuel, il existe différents modèles de trottinettes. Afin de bien les distinguer, il faut savoir les divers matériaux et composants qui y sont installés. Par exemple, le type de batterie, le châssis, la puissance du moteur, la dimension du plateau, le système de freinage, la technologie équipée, etc. En cliquant ici, vous pouvez voir les différents produits proposés par Icoolwheel.

 

Parmi les trottinettes électriques offertes par l’établissement, il y a par exemple la SXT 1600 XL. Ce dernier possède une batterie de 20 Ah permettant de rouler jusqu’à 40 km de distance. Avec une batterie de 30 Ah, elle peut bénéficier de 10 km de plus.

 

L’utilisation des e-trottinettes

 

Pour rappel, ce petit moyen de transport est classé dans la catégorie des EDP, les Engins de Déplacement Personnel motorisé. En général, ce genre de véhicule est uniquement utilisé dans les villes lors des allers-retours quotidiens. Étant donné qu’ils sont de plus en plus présents dans les endroits publics et dans toutes les rues, le Gouvernement a mis en place une réglementation pour les gérer. Afin que leur existence soit prise en compte, le Code de la route a donc reçu quelques modifications.

 

Depuis la fin de l’année 2019, les utilisateurs et les détenteurs des trottinettes électriques doivent être âgés d’au moins 12 ans. Ce critère d’éligibilité est confirmé par l’article R. 412-43-3. Vu que c’est un engin personnel, il est strictement interdit de transporter un passager supplémentaire.

 

Afin de garantir la sécurité de l’usager et des autres citoyens, il doit non seulement porter un casque, mais aussi d’éviter de mettre des écouteurs ou des équipements permettant de diminuer la concentration. Pour information, les EDP n’ont pas le droit de circuler sur le trottoir, mais sur les bandes et les pistes cyclables.

Author

Écrire Un Commentaire